Matelas en mousse et qualité de sommeil : stop aux préjugés !

Le matelas mousse est généralement assimilé à un matelas bas de gamme, mais les dernières technologies ont fait énormément évoluer le monde de la literie, pouvant même maintenant proposer le matelas mousse comme un produit haut de gamme.

Démontons ces préjugés encore trop nombreux à ce sujet.

 

 

Le matelas mousse n’est pas confortable

C’est un raccourci un peu rapide. En effet, le matelas mousse en polyéther, de faible densité (- de 25 kg/m3), avec une épaisseur de 10 cm, aura effectivement un confort limité pour un usage quotidien. Cette description correspond plus à un matelas d’appoint ou pour de jeunes enfants. Ce modèle d’entrée de gamme a une durée de vie assez courte.

Ce qui n’est pas le cas de son confrère, le matelas à mousse polyuréthane haute résilience, star des matelas. Il est très confortable et sait s’adapter à toutes les morphologies.

 

 

Le matelas mousse est trop dur

Il est connu pour sa fermeté, mais encore une fois, tout est question de densité. L’idéal étant qu’il soit assez ferme pour maintenir le corps et assez moelleux pour en épouser la forme.

Le matelas à mousse polyuréthane sera, par exemple, idéal pour des personnes en surpoids. S’extraire du lit deviendra plus facile. Dans ce cas, c’est sa fermeté que l’on recherchera.

 

Le matelas sent le renfermé

Si un matelas sent le renfermé, c’est surtout qu’il a pris l’humidité, ou que la transpiration s’est confinée. On a associé cette odeur aux vieux matelas dans le grenier des grands-parents que l’on ressortait pour dormir chez eux, mais ce n’est nullement lié au matelas mousse.

Le matelas mousse a, au contraire, un avantage hygiénique certain. Il est alvéolé et donc auto-ventilé. L’air circule donc davantage. La chaleur du dormeur est évacuée, limitant ainsi le phénomène de transpiration et de prolifération des germes et acariens.

 

La grande innovation : la mousse viscoélastique ou mousse à mémoire de forme

C’est une technique mise au point par la NASA. La mousse viscoélastique est complètement différente des autres types de mousse, car celle-ci ne rebondit pas. Elle n’est pas résiliente. Elle épouse les formes de votre corps et maintient votre colonne vertébrale, vos hanches et votre cou. Vous êtes comme en apesanteur. Le matelas en mousse à mémoire de forme est particulièrement recommandé pour les personnes souffrant de lombalgies ou ayant des problèmes de circulation sanguine.

 

Le matelas mousse n’est pas cher

Il y a une grande disparité entre les différents types de matelas mousse. On constate que le prix augmente avec la qualité. Plus le matelas est dense, plus il est cher. De plus, cette dernière technologie de mémoire de forme est assez coûteuse. Finis, les matelas d’entrée de gamme. Nous sommes dans un produit de luxe.

 

 

 

 

Produit qui était autrefois synonyme de bas de gamme, le matelas mousse se voit doté aujourd’hui de nombreuses options et caractéristiques qui le rendent très qualitatif.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *