Quels sont les symptômes de la piroplasmose chez le chien ?

La piroplasmose est une terrible maladie causée par un parasite introduit dans la circulation sanguine d’un chien par une morsure de tique. Un traitement précoce est efficace, mais s’il n’est pas traité, le trouble est fatal.

Mais qu’est-ce que la piroplasmose ?

La piroplasmose canine est aussi appelée babésiose canine. C’est en effet le parasite appelé babesia canis qui en représente la source.

Cette maladie demeure l’une des plus fréquentes chez le chien. Elle se transmet par la piqûre d’une tique, un acarien répandu dans toute la France. La tique se nourrit du sang de l’animal, et l’agent infectieux contenu dans sa salive infecte le chien, pénètre dans son sang et attaque les globules rouges, où il se reproduit et se détruit.

Des températures de plus en plus élevées signifient que le risque qu’un chien soit mordu par une tique est réel toute l’année.

Piroplasme ou babesia canis

Le parasite impliqué dans cette maladie est appelé piroplasme. Il se dépose dans les globules rouges de votre animal.

La piroplasmose est une maladie qui peut affecter un très grand nombre d’espèces. De plus, chaque espèce possède son propre type de piroplasme. Chez le chien, il s’agit principalement de Babesia canis.

Parasite transmis par les tiques

Les tiques transmettent le parasite babesia canis. Si la tique est porteuse de piroplasme, elle peut injecter le parasite dans le chien par la salive. La tique peut transmettre le piroplasme si elle a déjà été infectée en mordant le chien infecté.

Il existe une autre voie, moins courante, de contamination par les transfusions sanguines. En effet, parfois, un animal a besoin d’une transfusion dans le cadre d’un traitement et le sang du donneur peut être contaminé par des piroplasmes.

Les symptômes majeurs de la piroplasmose

Les principaux symptômes de cette maladie canine sont :

  • Un syndrome fébrile,
  • Et des signes d’hémolyse ou de destruction des globules rouges. Cette destruction des globules rouges est provoquée par la casse des cellules due à la présence du parasite, mais aussi l’attaque des globules rouges par le système immunitaire.

La période d’incubation de la maladie est de 7 à 20 jours. De ce fait, les principaux symptômes apparaissent généralement après ce délai.

On observera ainsi potentiellement :

  • Une muqueuse pâle : la diminution des globules rouges rend la muqueuse moins rose que d’habitude en raison d’un manque d’hémoglobine.
  • Une urine foncée : la destruction des globules rouges libère des pigments qui vont colorer l’urine. Plus l’urine est foncée, plus la destruction des globules rouges est sévère.

Prévenir la piroplasmose

Certains antiparasitaires externes peuvent empêcher les piqûres de tiques et de moustiques. Ils se présentent sous forme de pipettes, de sprays ou de colliers. Attention, n’appliquez jamais l’antiparasite externe de votre chien sur votre chat.

Il existe un vaccin contre la piroplasmose, mais il ne préserve pas tous les animaux vaccinés et aide à réduire les symptômes.

Le diagnostic est confirmé par la présence de piroplasme dans les globules rouges après un frottis sanguin. Votre vétérinaire pourra alors vous prescrire un traitement spécifique.

Selon l’état de la maladie et les dommages au foie et aux reins, le diagnostic est plus ou moins retenu.

N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire pour décerner les symptômes et recevoir les traitements de la piroplasmose chez le chien.